Pourquoi devriez-vous choisir des produits sans cruauté plutôt que  des produits testés sur des animaux ?

Pourquoi devriez-vous choisir des produits sans cruauté plutôt que des produits testés sur des animaux ?

Par Waïza Rana

Le logo du ‘leaping bunny’ est le seul symbole mondialement reconnu qui laissent les consommateurs acheter avec une paix d'esprit qu'aucun animal n'a été blessé lors de la fabrication des produits sélectionnés. De plus en plus de personnes recherchent ce logo et souhaitent acheter des produits qui ne sont pas testés sur les animaux! Les termes « cruelty-free » et « vegan » deviennent de plus en plus populaires parmi la fabrication de divers produits de consommation.Malheureusement encore, beaucoup trop de compagnies portent encore à tester leur produits sur les animaux. Les personnes derrière certains de ces types d'entreprises se concentrent sur d'autres valeurs. Bien qu'il n'y ait rien de mal à défendre d'autres de ces valeurs telles que les droits des travailleurs ou l’éco responsabilité, des choix délibérés sont faits du début à la fin afin d'offrir un service au public. La question est de savoir si ces services sont vraiment destinés au public, pourquoi ne pas investir dans toutes les phases conscientes pour l'intégralité de la représentation de la marque
? Pourquoi la cruauté envers les animaux n'est-elle pas le sujet à la table des idées de beauté ingénieuses pour tout le monde ? Heureusement, de plus en plus de marques de l'industrie de la beauté, des soins du corps et de la peau s'ouvrent désormais à l'inclusion d'options sans cruauté et/ou végétaliennes (bien noter qu'un produit cruelty-free n'est pas forcément végane et vice versa) dans le cadre de leur mission, tandis que certaines en ont fait la philosophie de l'entreprise. 

La façon la plus simple d'expliquer pourquoi c'est mal est dans la capacité des animaux à ressentir la douleur. Non seulement ça, mais aussi dans leur capacité à exprimer la douleur à travers des émotions que nous, les humains, exprimons également. La peur est tout autant traumatisante pour eux que pour nous. Nous pourrions ne pas comprendre cela pour de multiples raisons, telles que ne rien savoir de ce qui se passe réellement dans les laboratoires où des animaux comme les lapins, les souris, les primates, les rats et les chiens, entre autres espèces, sont testés. Ne trouvez-vous pas étrange que les laboratoires ne soient pas ouverts à 100 % sur ce qui se passe derrière des portes fermées ? Connaître les conditions de vie d'un animal dans ce genre d'environnement nous choquerait-il trop ? Est-ce que voir ce que les animaux doivent endurer pour la sécurité de ces produits par lesquels nous jurons nous rendrait trop conscients ? Trop choqué que nous opterons simplement pour des options qui ne sont pas créées par la cruauté ? Pourtant, nous devons encore nous battre pour justifier les raisons de ne pas utiliser les animaux à des fins purement cruelles et inexpliquées . Pour relier les points plus près de l'aspect beauté, soins du corps et de la peau ; la recherche montre qu'à moins qu'il n'y ait absolument aucun autre moyen, nous pouvons tester des produits sans blesser ou tuer des animaux. De nouvelles méthodes sont apparues comme les méthodes in-vitro qui consistent à tester sur des cellules et des tissus humains, ou, les modèles in-sillico, par lesquels des modèles informatiques sophistiqués peuvent reproduire la biologie humaine et prédire la façon dont les formules vont réagir dans le corps humain. Cependant, d'autres articles mettent en évidence des faits tels que ces moyens ne sont pas exactement des alternatives en raison de leur faible taux de réussite à donner des réponses précises. Le gouvernement peut aussi faire de fausses promesses pour des jeux politiques puisque les tests sur les animaux se terminant dans une ville ou un pays pourraient simplement signifier qu'ils sont déplacés pour être effectués dans un autre pays. Et les entreprises qui présentent un front malhonnête sur des concepts comme le mot fameux « sustainability » font également partie du problème, car les méthodes cruelles leur prennent moins de temps et sont moins coûteuses. D'un certain point de vue, il peut sembler qu'il s'agit d'un problème impossible à résoudre. D'un autre cependant, c'est celui où l'humanité est suffisamment résiliente et intelligente pour travailler à faire des progrès sur la question qu’en est des tests sur les animaux. Tant qu'on ne perd pas espoir, n'est-ce pas ?

C'est aussi une question de choix pour les consommateurs. Beaucoup d'entre nous peuvent se dire chanceux de vivre un style de vie guidé par nos propres choix. En termes simples, c'est à vous de décider. Les achats du public sont exactement le genre d'autonomisation qui a suscité des changements pour de nombreuses marques. Nous connaissons également les impacts des progrès de l'humanité sur notre monde. Mais ensuite, regardez-nous devenir également la principale cause de l'extinction de certains animaux. Cela revient à faire des choix. La collectivité peut faire autant, sinon plus, de réparations qu'elle ne peut créer le chaos. Et cela est important de s'en souvenir lorsque nous nous investissons dans ce qui se passe dans le monde. Personne ne devrait être critiqué pour sa façon d'absorber les informations. C'est l'effort de rechercher et d'atteindre des sources crédibles (que ce soit en lisant, en parlant à quelqu'un ou en regardant) qui compte dans un monde où la désinformation devient de plus en plus puissante d'heure en heure.

SOURCES


https://www.maastrichtuniversity.nl/%E2%80%9Cno-medicines-without-animal-testing%E2%80%9D

https://www.jhunewsletter.com/article/2014/04/universitys-treatment-of-animals-questioned-60663

https://www.peta.org/issues/animals-used-for-experimentation/alternatives-animal-testing/#:~:text=These%20alternatives%20to%20animal%20testing,and%20studies%20with%20human%20volunteers.

https://www.niehs.nih.gov/health/topics/science/sya-iccvam/index.cfm

Retour au blog